AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site. D’accord Plus d’information
Cookies. Votre navigateur n’accepte pas des cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. Plus d’information
  Bienvenue chez AXA
Sign In

votre exposition aux cyber-risques en quelques chiffres

votre exposition aux cyber-risques en quelques chiffres

8 idées reçues sur la cybercriminalité

1. Les grandes entreprises sont généralement les plus touchées par les attaques informatiques. FAUX

43% des attaques en 2015 visaient des PME* (ce chiffre a augmenté de 10% p/r à 2014)1. Les petites et moyennes entreprises ont 4 fois plus de risques d’être touchées par des cyberattaques que les grandes2.

*De maximum 250 collaborateurs

1Source : Symantec Internet Security Threat Report, avril 2016
2 Source : Symantec.com Skeptic System Data



2. La grande majorité des petites et moyennes entreprises* prennent des mesures pour sécuriser leurs données. FAUX

31% des petites et moyennes entreprises ne prennent aucune mesure de sécurité proactive.

53% des PME ne réalisent aucun back-up de leurs données importantes (alors que 65% d’entre elles copient tout de même des data’s telles qu’adresses e-mail et numéros de téléphone).

*De maximum 250 collaborateurs

Source : CSID Small Business Survey, mai 2016



3. Les PME* se soucient peu des cyber attaques. FAUX

58% des PME se font du souci au sujet des questions de cybersécurité1. 46% des petites et moyennes entreprises déclarent qu’une attaque ciblée pourrait causer une perte de revenus2.

*De maximum 250 collaborateurs

1Source : CSID Small Business Survey, mai 2016
2Source: “SMB Threat Awareness Poll”, Symantec, septembre 2011



4. Le nombre de logiciels malveillants évolue rapidement. VRAI

Le nombre de « malwares » (ou logiciels malveillants) a augmenté de 36% en 2014, pour atteindre le chiffre vertigineux de 430 millions en 2015.

Source : Symantec / AXA



5. Une même « suite de sécurité » payante (communément appelée « antivirus ») peut protéger tous vos appareils connectés. VRAI

La suite de protection « Norton Small Business » peut protéger vos ordinateurs fixes et portables, vos tablettes et téléphones portables. Les appareils mobiles qui tournent sous Android sont d’ailleurs de plus en plus attaqués, notamment via des apps qui sont en réalité des logiciels malveillants.

Source : Symantec



6. La Belgique n’a pas trop de souci à se faire en matière de cybercriminalité, comparativement à d’autres pays dans le monde. FAUX

Dans le classement des pays les plus atteints par la cybercriminalité, la Belgique se classe 33ème au niveau mondial et 13ème au niveau européen.

624 attaques de ransomware sont bloquées chaque jour, ainsi que 241 attaques quotidiennes via les réseaux sociaux. Ces 2 types d’attaques classent la Belgique en 10ème et en 11ème position des pays les plus vulnérables au niveau mondial.

Source : Symantec



7. Les ransomware et le phishing sont des attaques équivalentes. FAUX

Le ransomware ou l’extorsion numérique est un programme malveillant qui restreint l’accès au système d’exploitation de l’ordinateur qu’il infecte, et exige le paiement d’une rançon pour que la restriction soit retirée.

Le phishing ou l’hameçonnage consiste, quant à lui, à obtenir de l’information financière ou d’autres données confidentielles, généralement par l’envoi d’un e-mail ou SMS (Smishing) qui ressemble à celui d’une entreprise/organisation légitime, mais qui contient un lien vers un faux site web qui reproduit le vrai.

Source : Symantec



8. Le cybercrime est un marché très lucratif pour les criminels bien organisés. VRAI

Leurs revenus annuels s’élèvent à 90 milliards de dollars.

Source : Symantec

 

Voulez-vous aussi protéger votre entreprise en cas de cyber attaque?

en savoir plus sur la cyber protection