AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site. D’accord Plus d’information
Cookies. Votre navigateur n’accepte pas des cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. Plus d’information
  Bienvenue chez AXA
Sign In

Comment protéger votre jardin et votre piscine contre le gel ?

 

Eh oui, les journées froides les journées froides sont de retour ! Nous vous offrons dès lors quelques conseils utiles pour protéger vos plantes et votre piscine.

 

Protection des plantes sensibles

  • Certaines plantes ne résistent pas bien au gel, telles que les espèces tropicales et méditerranéennes. Les plantes non protégées souffrent également plus celles qui sont à l'abri du vent. Dans l'est de notre pays, il fait en outre beaucoup plus froid que dans les provinces côtières.
  • Le froid peut non seulement abîmer vos plantes, mais une bonne averse peut aussi causer de gros dégâts. Gardez un œil sur les prévisions météo !
  • Mettez vos plantes sensibles au chaud en recouvrant le sol de feuilles ou de paille ou couvrez-les d'un sac en jute, d'une housse ou d'un film de protection perméable à l'air (la fixation doit résister au vent !).
  • N'utilisez pas de housses ou sacs en plastique, de film à bulles ou d'autres matériaux similaires car ceux-ci ne laissent pas passer l'humidité de condensation et entraînent le pourrissement des plantes. L'humidité en soi peut également provoquer des dégâts dus au gel.
  • Les plantes en pots et dans des bacs sont beaucoup plus vulnérables que celles en pleine terre. Logique, vu que les racines peuvent geler plus rapidement. Rentrez de préférence les pots pendant la période hivernale. Dans une serre, par exemple, ou dans un abri de jardin suffisamment isolé, mais où ils disposent de suffisamment de lumière.
  • N'arrosez de toute façon plus les plantes d'extérieur en pots afin d'éviter le gel de la terre et donc des racines.
  • Les pots en matière synthétique résistent au gel, pas les pots en terre cuite. Vous pouvez envelopper ceux-ci de film à bulles isolant ou les emballer dans une housse de protection spéciale.

Préparation de votre piscine pour l'hiver

  • Vous avez une piscine enterrée équipée d'une installation complète, d'un chauffage et d'un volet ? La préparation pour l'hiver exige une approche spécialisée : hivernage actif ou passif, ajout de produits antigel, pose d'un filet d'hivernage, débranchement de la pompe à chaleur, etc. Ce n'est pas une sinécure. Laissez de préférence cette tâche à votre installateur.
  • Cela s'avère plus facile pour les piscines en matière synthétique indépendantes : celles-ci ne résistent pas aux conditions climatiques des mois d'hiver ! Du coup, une fois l'été terminé, videz la piscine, séchez-la correctement et repliez-la avec précaution. Rangez-la ensuite dans un endroit propre, sec et à l'abri du gel pour éviter toute déchirure ou trou.

Conseils

Ajoutez l'option jardin à votre assurance incendie

  • Nous indemnisons les dégâts causés aux constructions et au contenu de votre jardin, même s'ils ne sont pas permanents (par exemple après une tempête ou une catastrophe naturelle).
  • Sont également couverts : le vol et le vandalisme des plantes (en pleine terre et en pots), du mobilier de jardin, de la tondeuse, des vélos rangés dans votre abri de jardin….
  • Nous indemnisons en outre les frais de réaménagement de votre jardin, même s’il aété abîmé par un animal sauvage ou un animal de compagnie (mais pas le vôtre).

Si vous possédez une piscine, il peut être utile de souscrire l'option piscine. Celle-ci couvre notamment :

  • votre piscine intérieure ou extérieure, votre jacuzzi extérieur et votre étang de baignade
  • les meubles, le matériel, les terrasses, les remises et les annexes
  • la perte d'eau de votre installation

Votre jardin et piscine sont-ils bien assuré ? 

Votre courtier en assurances vous conseillera avec plaisir et vous remettra une offre sur mesure.

je désire être recontacté par un courtier

Plus d'infos?