Aller au contenu principal

Blog

Trottinettes électriques et autres EDM : les nouvelles règles depuis juillet 2022

Monter

Trottinettes électriques et autres EDM : les nouvelles règles depuis juillet 2022

Votre trottinette électrique prend la poussière depuis des mois ? Alors vous ignorez peut-être les nouvelles règles qui les concernent. Avant de remonter sur votre engin, découvrez ce qu’implique la nouvelle législation.

Nouvelles règles en vigueur depuis le 1er juillet 2022

Ces nouvelles règles concernent tous les engins de déplacement motorisés (EDM), catégorie regroupant les trottinettes électriques mais aussi d’autres engins comme les monoroues et les skateboards électriques, dont la vitesse maximale est par construction limitée à 25 km/h.

  • vous devez avoir 16 ans minimum pour utiliser votre trottinette électrique ou EDM dans la circulation (les moins de 16 ans peuvent uniquement rouler sur certains espaces, notamment la digue ou les rues réservées au jeu)
  • vous ne pouvez plus rouler sur le trottoir, même au pas, sauf si vous utilisez un véhicule pour personnes à mobilité réduite ; les EDM ne peuvent rouler que là où les vélos sont autorisés (donc sur les pistes cyclables ou sur la chaussée)
  • les trottinettes électriques et autres EDM ne peuvent transporter qu’une seule personne (sauf si l’engin est spécifiquement conçu pour en transporter plusieurs)
  • dans les zones de stationnement, un panneau de signalisation spécifique indique clairement les endroits où vous devez, pouvez ou ne pouvez pas stationner votre trottinette électrique ou autre EDM
  • pour pouvoir rouler de nuit, votre trottinette électrique doit être équipée de catadioptres et d'une bande fluorescente blanche sur le côté
Attention : toute infraction à ces règles vous vaudra une amende de 58 euros ! Sans parler des risques pour votre sécurité et celle des autres.

Bon à savoir

  • Le port du casque, de genouillères, de coudières ou de protège-poignets n'est pas obligatoire, mais il est bien entendu vivement recommandé.
  • Les trottinettes équipées d’une selle entrent dans la catégorie des cyclomoteurs ; vous devez donc l’immatriculer et être en possession d'un certificat de conformité, d'une plaque d'immatriculation et d'une assurance RC auto.

Adaptez votre vitesse

La vitesse maximale d'une trottinette électrique ou de tout autre EDM (Segway, hoverboard, etc.) ne peut pas dépasser 25 km/h.

En tant qu’utilisateur d’un EDM, vous êtes désormais assimilé à un cycliste, quelle que soit la vitesse à laquelle vous circulez avec l’engin (sauf si celui-ci est tenu à la main et que vous ne le conduisez pas). Vous devez donc respecter les règles en vigueur pour les cyclistes.

Une seule exception : si vous utilisez un véhicule pour personne à mobilité réduite avec lequel vous circulez à une vitesse ne dépassant pas l’allure du pas. Dans ce cas vous devez respecter les règles applicables aux piétons.

N’oubliez-pas quelques réflexes de base pour rouler en toute sécurité :

  • soyez courtois et ne mettez pas en danger les autres usagers
  • adaptez votre vitesse aux circonstances (trafic, météo, etc.) pour pouvoir anticiper les éventuels obstacles sur la route
  • faites particulièrement attention à l'état de la chaussée pour éviter les chutes
  • protégez-vous en portant un casque, des coudières, des protège-poignets et des genouillères
  • faites tout pour rester visible dans l'obscurité (éclairage, gilet fluorescent, accessoires réfléchissants)
  • pensez à vous couvrir via une assurance adaptée

Êtes-vous assuré ?

Vous utilisez un engin de déplacement motorisé (trottinette électrique, Segway, monoroue, hoverboard, skateboard électrique ou fauteuil roulant électrique) ? Dans ce cas, une assurance familiale est vivement recommandée.

DToutefois, vous devez également considérer une assurance vélo. Elle est utile en cas de dommages à votre moyen de transport (parfois coûteux) ou en cas de vol, par exemple. En outre, de nombreux assureurs proposent une assistance en cas de panne ou d'accident.
Et, parce que vous êtes plus important que votre vélo, vous pouvez également souscrire une option Sécurité du cycliste et compter sur une indemnisation si vous êtes blessé dans un accident.

N'hésitez pas à prendre contact avec votre courtier ou visitez notre site axa.be afin de trouver l'assurance qui prendra soin de vous et de votre mobilité.

 

Besoin d’une assurance vélo ?

Jusqu’à 5 engins couverts par contrat : l’assurance d’une mobilité vraiment douce.
DÉCOUVREZ NOS FORMULES

PARTAGEZ CET ARTICLE