Aller au contenu principal

Blog

De Waarmakers, la version flamande des Faiseurs de rêve

Monter

| 4 min lecture

De Waarmakers, la version flamande des Faiseurs de rêve

En 2021, 172 associations issues de la Flandre entière ont rentré un projet dans le cadre de l’action De Waarmakers, une initiative signée Het Nieuwsblad en collaboration avec AXA. Comme au sud du pays, Het Nieuwsblad a présenté dans ses colonnes le reportage des 5 projets retenus par province pour les soumettre au vote des lecteurs. Alors, à quoi pensent nos voisins du Nord ?

Le nord du pays rêve aussi de projets chaleureux et originaux. Inspiration…

Là où le Sud souhaite recréer du lien - donnerie sociale, cafétéria inclusive, ateliers citoyens - et stimuler tant les plus jeunes que ses séniors, en Flandres, les citoyens et leurs associations rêvent de fêtes et de records à battre. C’est aussi une région qui considère les personnes avec handicap comme des héros ; hôtes d’une maison d’accueil à l’esprit communautaire, ou amateurs de musique ou de vol en montgolfière.

Voici les gagnants de cette initiative saluée par les bourgmestres…

25 000 gaufres en 24h, c’est le record mondial obtenu par une école du Limbourg, ‘De Twinkelaar’ à Elen

En décembre 2021, à force d‘entraînement, un conseil des parents, soutenu par les profs et les élèves de l’école, est parvenu à ses fins : réussir à préparer et à cuire 25 000 gaufres en 24h, un objectif tant qualitatif que quantitatif car la saveur était aussi au rendez-vous ! Pour réaliser ce record mondial, l’école avait besoin d’un coup de pouce financier qui lui permette de réunir la logistique et les ingrédients nécessaires.

Une maison d’accueil à l’esprit ouvert pour des jeunes avec handicap

En 2024, grâce aux fonds récoltés via l’action De Waarmakers lors d’un marché local qu’elle a organisé dans son quartier et avec les habitants, l’école Sint-Janneke bien connue à Eeklo (Flandre orientale) deviendra het Heldenhuis. Un esprit de communauté est à la base de cette maison d’accueil pour enfants avec handicap ouverte sur l’extérieur et attentive à leur bien-être et à leur vie sociale.

Le talent est partout, même chez les personnes avec handicap

L’association De Vijver à Deurne est au service des personnes avec handicap. L’association ignorait comment mener leur projet à bien : organiser un festival qui mettra ‘les Roméos’ en scène ainsi qu’une chasse aux talents locaux lors de laquelle les personnes souffrant d’autisme prendront la place du jury. C’est à présent chose faite puisqu’elle a emporté le prix De Waarmakers pour la province d’Anvers.

Des rollers, du disco, et un esprit Know You Can, l’idéal pour gagner

Avec un nom comme ‘So You Know You Can’, Sykyc et AXA qui signe la campagne Know you can avec Nafi Thiam, ne pouvaient que se rencontrer ! Sykyc vzw est plus qu’une école de danse. Cette association a une foi inébranlable en tous ses membres et en ses chances de remporter le prix de De Waarmakers pour la Flandre Occidentale. Avec ce prix, Sykyc organisera une grande fête pour tous les habitants de Bredene sous forme d’une rollerdisco party : de la musique,un DJ, des rollerskates, du disco, et des bières pour nouer des liens !

Le Brabant flamand vu d’en haut pour 30 jeunes autistes

Jonass vzw, organisation de loisirs pour jeunes atteints d’autisme, rêvait depuis l’été dernier d’offrir à ses membres l’objet de leur désir : organiser une excursion en montgolfière afin qu’ils découvrent leur province sous une nouvelle perspective. Pour ces 30 jeunes, la vie sociale est particulièrement difficile, alors après la longue pandémie, ce vol dans le calme et le silence des hauteurs sera un bol d’air frais on ne peut plus apprécié. 

Dans toute la Belgique, les associations se nourrissent de projets et de l’énergie de leurs membres. En relayant leurs idées auprès des vôtres, vous participez au lien citoyen et à la vie de votre commune. Stimuler et partager de tels projets sociaux et conviviaux, promouvoir la vie associative et le bien-être à tout âge, ce sont des initiatives dynamiques qui ont été applaudies par les bourgmestres concernés…
De notre côté, nous avons été émus en découvrant les ambitions des associations et ravis de pouvoir contribuer à leurs rêves.

partagez cet article