Aller au contenu principal
FR

Blog

Santé mobile et reconnaissance légale

Monter

Santé mobile et reconnaissance légale

Les applications logicielles pour mieux piloter sa santé

Au-delà de la téléconsultation médicale, des nouveautés viennent enrichir l’offre de santé mobile : des logiciels couplés à des capteurs placés sur le patient et des outils de monitoring pour les médecins vont bientôt nous aider à collecter, visualiser, partager et exploiter des informations liées à notre santé, afin d’agir positivement dessus. De quoi s’agit-il concrètement et qu’en pense l’Institut National d’Assurance Maladie ?

Grâce aux progrès énormes réalisés dans le traitement des données et à l’intelligence artificielle, plusieurs applications logicielles de médecine numérique voient le jour en Belgique. Certifiées en tant que dispositifs médicaux et conformes aux exigences de santé en ligne et de confidentialité, ces applications sont vouées à fournir au patient une thérapie personnalisée, pilotée sous la direction d’un professionnel. Elles peuvent agir dans le cadre de maladies chroniques et aiguës, d’affection cardiologique ou neurologique, de diabète, de soucis de santé mentale, de besoin de réadaptation…

De quoi parle-t-on concrètement ?

Voici quelques exemples concrets qui illustrent l’importante recherche en cours :

  • MoveUP : la rééducation post-opératoire est aussi un sujet de recherche : une application et des wearables (des objets connectés que l’on porte sur soi) personnalisent et actualisent le programme de récupération et de réadaptation des patients sous le monitoring d’une équipe multidisciplinaire.
  • Diabeloop de Roche Diagnostics : un algorithme auto-apprenant calcule la juste dose d’insuline à administrer à un patient diabétique selon ses paramètres personnels. Bénéfice : un patient rassuré de savoir son traitement sous contrôle.
  • On Comfort : gérer sans médicaments les douleurs ou l’anxiété liées à une intervention, est-ce possible ? Oui, grâce aux sessions d’hypnothérapie en réalité virtuelle. L’application provoque une sédation sans prise de sédatifs ou antalgiques, à la satisfaction du patient.

Que nous promettent ces nouvelles applications ?

Selon le livre blanc sur les Digital Therapeutics de la Fédération belge de l’industrie des technologies médicales, les bénéfices sont pluriels : une personnalisation des soins accrue, l’amélioration de la qualité de vie et du confort mental, la responsabilisation et l’engagement fort de la personne dans son parcours thérapeutique, une réduction des frais, un gain de temps pour les patients et les forces médicales qui pourront ainsi en accueillir davantage…

Une reconnaissance légale aussi pour les applications médicales ?

Le remboursement des téléconsultations médicales d’application depuis le mois d’août 2022, cadre dans un plan plus large encourageant les initiatives dans le domaine de la santé mobile (mHealth)

Ces dernières années, l’INAMI a mené une approche expérimentale sur base de 24 projets innovants afin de vérifier comment intégrer les applications mHealth dans notre modèle de soins.

In fine, les applications de santé mobile qui répondent aux normes fixées et présentent une valeur ajoutée auront aussi leur place dans le système des soins de santé belges. Exemple : un premier remboursement a été accordé, à titre expérimental dans le cadre d’une application mobile médicale conçue pour faciliter la rééducation après la pose d’une prothèse du genou et de la hanche.

AXA et l’innovation

Chez AXA, nous nous donnons pour mission de fournir à nos clients des services au-delà de l’assurance.
Nous assurons une veille permanente pour bien connaître et adresser les attentes de nos assurés. Sur cette base et après analyse des frictions rencontrées dans les flux, nous pouvons par exemple améliorer nos outils en continu afin d’optimiser l’expérience de l’utilisateur et sa guidance sur l’espace client ‘MyAXA Healthcare’.
La recherche sur les services de santé mobile est aussi à l’origine de nos derniers services. destinés aux bénéficiaires d’une assurance hospitalisation souscrite par leur employeur auprès d’AXA.

  • Le service de pré-diagnostic, SymptomZoom, pour vous faire rapidement une idée de votre état de santé : 24h/24, 7 jours/7, vous vous connectez à l’application et répondez à quelques questions. 3,2 minutes plus tard en moyenne, vous recevez votre pré-diagnostic gratuit, assorti d’éventuelles mesures à prendre et une estimation du degré d’urgence.
  • Les services de téléconsultation médicale et psychologique Doctors Online : 24h/24, 7 jours/7, via la vidéoconférence, vous consultez gratuitement et dans les 30 minutes ou à votre meilleure convenance un médecin ou un psychologue.

Vous êtes assuré chez AXA en soins de santé (via votre employeur) ? Vérifiez dans la rubrique « Mes services santé » de votre plateforme santé MyAXA Healthcare vous bénéficiez des services SymptomZoom et Doctors Online.

Accédez à votre plateforme santé MyAXA Healthcare

Votre santé, notre priorité 24/7

Votre santé mobile, notre priorité 24/7

La santé mobile, toujours disponible : téléconsultation & pré-diagnostic sur votre smartphone. 
Découvrez nos services

PARTAGEZ CET ARTICLE