AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site. D’accord Plus d’information
Cookies. Votre navigateur n’accepte pas des cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. Plus d’information
  Bienvenue chez AXA
Sign In

Bonne nouvelle : vous partez étudier à l’étranger pour plusieurs mois ! Vous êtes probablement enthousiaste à l’idée de découvrir de nouveaux horizons, mais un voyage de longue durée ne s’improvise pas. Nous vous proposons une liste d’éléments à anticiper avant de boucler vos valises.

Côté logement

Vous vivez en kot ? Vous êtes certainement tenu par un bail locatif et donc par certaines obligations. Vérifiez bien les délais de préavis du propriétaire: ils sont généralement de trois mois. Si vous comptez retrouver votre studio à votre retour de voyage, négociez avec lui l’organisation de votre absence. Certains propriétaires seront d’accord de louer votre logement à une autre personne le temps de votre périple. Quel que soit votre choix, discutez-en toujours avec lui. Si vous êtes en colocation, les règles à suivre sont sans doute définies par un pacte de colocation, il convient donc de vous arranger avec vos colocataires.

Ne négligez pas la recherche de logement au sein de votre ville de séjour. Certaines destinations sont très populaires et les logements y sont convoités. Une fois celui-ci trouvé, vérifiez également que vous êtes bien couvert par une assurance habitation qui vous protège en cas d’incendie ou encore de dégâts des eaux. Si vous êtes à la charge de vos parents, demandez-leur si leur assurance prend bien en charge les sinistres éventuels dans votre logement d’étudiant à l’étranger. Sinon, vous devrez souscrire une assurance sur place pour ce logement. Pensez aussi à assurer le contenu que vous y emmènerez.

Aspects administratifs

Commencez par le billet d’avion. Plus tôt vous le réserverez, meilleur marché il sera. Vérifiez ensuite :

  • La validité de votre carte d’identité si vous voyagez en Europe pour éviter qu’elle n’arrive à échéance en plein séjour.
  • Les démarches et les coûts engendrés par l’obtention d’un passeport si vous vous rendez dans un territoire extra-européen.
  • Les options de paiement à l’étranger avec votre carte de banque.
  • La couverture de votre mutuelle à l’étranger. Une assurance complémentaire en cas de maladie ou d’accident à l’étranger pourrait être nécessaire.

Évaluez les risques et les imprévus

Il s’agit d’éléments que l’on préférerait ignorer lorsque l’on prépare son voyage étudiant, mais les anticiper peut vous soulager considérablement si certains événements venaient à se produire. Des assurances spécifiques existent pour vous prémunir de ces risques. Que faire par exemple si vous vous faites voler votre portefeuille avec vos papiers d’identité en arrivant à l’aéroport en début de parcours ?

Vous souhaitez partir l’esprit léger ? Découvrez notre pack exclusif Students Travel et voyagez en toute sérénité.

Assurance étudiant à l’étranger : que faire en cas de perte ou de vol de passeport ?

Vous êtes arrivé à destination et là, c’est l’angoisse : votre passeport a disparu ! Il existe des solutions pour limiter l’impact d’un tel désagrément.

Voyage Erasmus : dans quel cas intervient une assurance rapatriement pour l’étudiant ?

Un ennui de santé ou la perte d’un proche sont des situations dans lesquelles un rapatriement vers le pays d’origine peut être nécessaire.

Faut-il une assurance Erasmus spécifique en cas de maladie lors du voyage ?

Si vous séjournez en Europe, votre mutuelle couvre généralement vos soins de santé. Une assistance complémentaire peut parfois être nécessaire.