Aller au contenu principal

Etienne Legrand

  • 56 ans, père de 6 enfants, Bruxellois habitant Leuven
  • dans les assurances dès sa sortie de l’ICHEC
  • pragmatique, posé, convaincu et aussi, chercheur de sens

En entrant à la Winterthur en 1988, Etienne choisit l’assurance. Ou c’est l’assurance qui le choisit. Chez Boels & Bégault (AON) il prospecte le segment entreprises. Puis le marché public s’ouvre et Etienne s’y consacre. A l’époque, tout est à créer. En 2006, AXA qui veut connaître le secteur, vient le chercher.

“Ecouter mes clients et à la fois mes collègues. Me mettre au service de tous et porter un autre regard.”

7 questions à Etienne Legrand

Pourquoi AXA ?

"Parce que, attentive à l’évolution du monde, elle s’engage dans la recherche de solutions qui sortent des sentiers battus. J’aime bien cela chez AXA, cette capacité à voir les choses autrement. "

Qu’est-ce qui te motive dans le secteur public ?

"Il se libérait d’un monopole de marché, c’était une bonne chose car il mérite plus qu‘un assureur. Tout nous sortait de notre zone de confort : faire évoluer les mentalités, se faire accepter des pouvoirs publics en tant que challenger, être créatif, clarifier, encourager la transparence. Mais aussi, susciter des collaborations pour apprendre et toujours mieux gérer les risques, notamment avec l’apport du courtage. Je l’ai vécu en consultance, un partenariat réussi responsabilise l’assuré et l’assureur, chacun dans son rôle."

Quand t’estimes-tu satisfait de ta relation avec ton client ?

"Lorsque nous sommes présents à ses côtés, que nous répondons rapidement à ses demandes et l’accompagnons dans la gestion de ses risques au quotidien."

"Derrière cette satisfaction que je recherche, créer du lien entre nos clients et les collègues. Un exercice d’équilibre pour s’ajuster, et se mobiliser ensemble."

Ce que tes amis pensent de toi…

"Que je suis quelqu’un de convaincu mais qui se remet en question. Car la réalité est toujours plus complexe et riche que ce que nous en percevons. Une personne est bien plus que ce qu’elle montre ou que la fonction qu’elle a reçue. En creusant, nous découvrons les nuances."

Parle-nous de ta plus grande réalisation

"La famille de 6 enfants que nous avons fondée, et l’accueil d’un enfant porteur d’handicap. J’estime que c’est une belle façon d’aventurer sa vie. Cela nous confronte aux risques d’échec, nous pousse parfois à adopter des chemins de traverse, et toujours à donner le meilleur de nous-mêmes, à accepter la diversité, à changer de regard sur les autres, sur soi, sur le monde."

Et ce qui te donne le plus d’énergie dans ta journée ?

"Défendre une solution, présenter au client ce qu’AXA a de mieux à proposer. Mais aussi, mettre du sens à notre rôle d’assureur, valoriser les compétences de chacun, donner du feedback positif…"

As-tu un hobby ?

"Le trekking en montagne, pour la sérénité, le sens du défi et le sentiment de liberté qu’il me donne."