FR

Blog

Interdiction des voitures diesel et essence : les nouvelles réglementations 2020 en 6 questions

Monter

Interdiction des voitures diesel et essence : les nouvelles réglementations 2020 en 6 questions

Les zones de basses émissions se multiplient en Belgique et les règles concernant les véhicules autorisés évoluent d’année en année. 2020 a ainsi apporté son lot de changements et de questions. Quelles voitures peuvent circuler à Bruxelles ou Anvers ? Le diesel est-il vraiment interdit dans certaines villes ? Qu’en est-il de l’essence ? Retrouvez toutes les réponses dans notre point sur les nouvelles réglementations en 2020.

1. Sur quels critères se basent les interdictions de circulation des voitures à essence et diesel ?

Les restrictions mises en place dans les zones de basses émissions sont basées sur l’ancienneté du véhicule, exprimée par la norme Euro. Vous retrouverez celle-ci sur votre certificat d’immatriculation. Vous pouvez également vous baser sur sa date de mise en circulation :

Euro 1: Immatriculé avant 1997
Euro 2: Immatriculé avant 2001
Euro 3: Immatriculé avant 2006
Euro 4: Immatriculé avant 2011
Euro 5: Immatriculé avant 2015

2. Quelles voitures sont interdites à Bruxelles ?

Les conditions d’accès dans la zone de basses émissions de Bruxelles se sont durcies depuis le 1er janvier 2020, et une nouvelle série de véhicules sont interdits à la circulation dans la capitale.

La zone concernée couvre toute la région bruxelloise à l’exception du Ring 0 et des voies d’accès aux trois parkings de transit près des stations de métro Ceria et Kraainem ainsi que du terminus de tramway de Stalle.

Le contrôle se fait automatiquement via des caméras et l’amende pour les véhicules interdits s’élève à 350 €. Il est toutefois possible d’acheter un pass de 35 € permettant une dérogation d’une journée, mais cette possibilité est limitée à 8 jours par an et par véhicule. À noter que cette interdiction ne concerne pas les voitures de collection de plus de 30 ans (oldtimers immatriculés O).

Véhicules diesel interdits à Bruxelles

  • Les voitures Euro 3 et plus anciennes, c’est-à-dire immatriculées avant 2006, sont interdites à Bruxelles depuis le 1er janvier 2020.
  • L’interdiction s’étendra aux véhicules Euro 4 à compter de 2022 et Euro 5 en 2025.

Véhicules essence interdits à Bruxelles

  • Les voitures à essence Euro 0 et Euro 1 (immatriculées avant 1997) sont interdites à Bruxelles.
  • Dès 2025, les véhicules Euro 2 ne seront plus autorisés.

3. Quelles voitures sont interdites à Anvers ?

Depuis le 1er janvier 2020, de nouvelles catégories de véhicules sont interdites dans la zone de basses émissions (LEZ) d’Anvers qui inclue tout le territoire de la ville à l’intérieur du Ring R1.

Si votre voiture est concernée, vous avez la possibilité de demander un ticket journalier (ou dagpas) à 35 € la journée. Attention, cette option est toutefois limitée à 8 fois par an. D’autres voitures sont autorisées dans cette zone moyennant le paiement d’une redevance.

Les plaques d’immatriculation des véhicules circulant à Anvers sont vérifiées automatiquement par les caméras de la ville, et l'amende pour un accès sans autorisation (150 € en 2020) augmente chaque année.

Véhicules diesel interdits à Anvers

  • Les voitures diesel Euro 4 (immatriculées avant 2011) doivent désormais payer une redevance pour circuler à Anvers.
  • Toutes les catégories inférieures sont interdites (sauf dagpas).
  • À compter de 2025, la redevance sera étendue aux véhicules Euro 5 et l’interdiction touchera les Euro 4.

Véhicules à essence interdits à Anvers

  • Les voitures Euro 1 et 0 sont interdites d’accès (sauf dagpas).
  • À partir de 2025, l’interdiction concernera également les Euro 2.

4. Quelles sont les nouvelles règles de circulation à Gand

Nouveau en 2020 : la ville de Gand a rejoint les villes belges ayant mis en place une zone de basses émissions.

Véhicules diesel interdits à Gand

  • Les véhicules Euro 3 et plus anciens sont interdits.
  • Les Euro 4 sont autorisés moyennant le paiement d’un droit d'accès.

Véhicules à essence interdits à Gand

  • Les voitures essence Euro 0 et Euro 1 sont exclues de la zone.

5. Y a-t-il d’autres interdictions en prévision ?

Les futures zones de basses émissions en Flandres

La ville de Malines étudie la mise en place d'une zone de basses émissions avec la commune voisine de Willebroek.

Les futures zones de basses émissions en Wallonie

En Wallonie aussi, on réfléchit à l’implantation de zone de basse émissions, cette fois par le biais d’une vignette. Les villes de Liège, Namur et Eupen pourraient être les premières à passer le cap.

L’objectif est d’interdire à la circulation les voitures diesel Euro 0 et Euro 1 sur tout le territoire de la Wallonie d’ici 2023.

6. Est-ce la fin du diesel ?

L’instauration de ces restrictions de circulation fait planer la crainte de l’interdiction pure et simple du diesel. Celle-ci est toutefois injustifiée : ces zones se limitent aux véhicules les plus anciens>, qui ne répondent plus aux normes environnementales actuelles.

À terme, les véhicules diesel de plus de 10 ans sont en effet amenés à disparaître. Plus que la fin du diesel, ces interdictions signifient surtout la fin de la possibilité d’utiliser son véhicule pendant des décennies. Et donc l’obligation d’acheter une nouvelle voiture tous les 8-9 ans pour les diesel et tous les 15-20 ans pour les véhicules à essence.

Vous souhaitez changer de voiture mais ces nouvelles réglementations vous font hésiter sur le choix de votre nouveau véhicule ?

Lisez nos conseils

 

PARTAGEZ CET ARTICLE

Nous sommes là pour vous aider

Avec l’assurance Auto AXA, vous et votre famille pouvez compter sur nous.