Aller au contenu principal

Blog

En route vers la sobriété énergétique ?

Monter

En route vers la sobriété énergétique ?

A l’heure des économies tant en faveur de notre terre que du portefeuille, il n’est jamais trop tard pour promouvoir un nettoyage de printemps au sein de votre organisation… Point d’attention aujourd’hui, le clean-up digital !

Bonnes pratiques du Digital Sustainability d’AXA

  • De nos jours, le numérique serait responsable de quelque 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), chiffre supposé croître de ~6 à 8% par an.(1)
  • 80% des transferts de données mondiaux, c’est ce que les flux vidéo représentaient en 2018. (2)
  • Un ordinateur en veille utilise 20 à 40% de l'équivalent de sa consommation en marche. (3)
  • En accédant directement à l’url d’un site sans passer par un moteur de recherche (via un favori, par ex.), vous économisez 35% d’émissions GES.(4)
  • Notre gestion d’emails n’est pas en reste non plus. Un email avec pièce jointe serait responsable de 35g de CO2, là où un courriel sans annexe n’en émettrait que 4g.(1)

Auparavant, lorsque l’on évoquait la question environnementale, un des défis était d’économiser le papier. Même si, en 2017, un salarié en consommait encore plus de 70kg par an, Ces derniers temps, c’est le numérique qui explose (3). Comment nous mettre en marche vers cette sobriété numérique ?

3 écogestes à adopter et à généraliser

Certaines éco actions ont un impact moins significatif que d’autres. Cependant, tous les efforts sont bons pour sauver notre planète bleue : si l’on veut maintenir la hausse de température sous les 2 degrés Celsius, il nous faut réduire nos émissions mondiales de 5 % / an entre 2020 et 2050.
C’est une question de mentalité et de bons réflexes. Une fois l’efficacité des premiers gestes éco-responsables prouvée, la conscience engendre une autre manière de consommer le numérique, de gérer nos mails, nos documents, nos comportements sur le net et sur notre mobile.

1. Donnez une seconde vie à votre matériel IT inutilisé

Sur l’ensemble de son cycle de vie, la phase de fabrication d’un ordinateur engendre 80% des émissions GES (5).
Comment pouvez-vous changer les choses au sein de votre organisation ? Quelques réflexions pour un retour en arrière vers plus de simplicité :

  • un pc privé et un professionnel, ou un seul ?
  • 2 écrans, est-ce réellement utile ?
  • un ordinateur et une tablette ?

Et que faire des équipements informatiques inutilisés ? Que diriez-vous d’organiser une collecte afin de leur assurer une seconde vie, leur réparation ou leur recyclage ?

2. Nettoyez vos espaces de stockage

Les outils que vous utilisez au quotidien ont tous leur empreinte CO2, quelle qu’en soit la gravité. Le message : être économe quand nous consommons nos espaces de stockage. Ne gardez par exemple qu’une version par document de travail ou évitez d’envoyer un fichier à 20 personnes si cela n’est pas nécessaire… Vos mails, navigateurs et espaces partagés mériteraient-ils un bon nettoyage (au printemps, encore mieux à chaque saison) afin de vous débarrasser de leurs données obsolètes ?

3. Domptez votre navigateur internet

Nous éteignons bien notre PC une fois notre travail terminé. Mais nous ne maîtrisons pas toujours nos journées et entre deux réunions, nous oublions de fermer les onglets dont nous n’avons plus besoin. Or un onglet ouvert est réactualisé régulièrement et consomme. Savez-vous que vous pouvez choisir un navigateur plus économe ? Tous ne sont pas égaux en termes d’impact environnemental, l’écart peut passer littéralement du simple au double voire au triple. (4)

Les chiffres sur la part des vidéos dans les volumes des échanges de données sont eux aussi impressionnants, mais nous pouvons aisément agir dessus en évitant leur déclenchement automatique.

Avant / après, une dernière astuce pour se motiver !

Pensez à faire sur chaque outil une capture d’écran de l’utilisation de vos espaces de stockage avant et après votre nettoyage. Une bonne manière de se convaincre de persévérer !

Tous ensemble dès maintenant, nous réduirons l’empreinte carbone digitale de manière plus significative !

Sources :

  1. Educode.be
  2. Shift Project
  3. Ademe
  4. Greenspector
  5. Moyenne mondiale
Téléchargez notre Guide pratique pour économiser vos espaces de stockage

PARTAGEZ CET ARTICLE