Aller au contenu principal

Blog

Blog AXA.be – Les risques des batteries rechargeables

Monter

Vif intérêt pour le séminaire AXA sur les risques liés aux batteries rechargeables

Le 17 novembre 2023 s'est déroulé notre AXA Friday Public Sector au Martin’s Agora Hotel de Louvain-la-Neuve. Cet événement portait sur les risques liés à l'utilisation croissante des batteries rechargeables. La présence d’une soixantaine de clients manifeste l’intérêt suscité par ce sujet.

Omniprésence des batteries lithium-ion

Tant sur le plan professionnel que privé, les batteries lithium-ion (également appelées batteries li-ion) font désormais partie intégrante de notre quotidien. Il suffit de penser à nos téléphones et ordinateurs portables, aux vélos et trottinettes électriques que beaucoup utilisent pour se rendre au travail, aux fauteuils roulants électriques pour les personnes à mobilité réduite, aux nombreux outils portatifs munis de batteries rechargeables qui sont utilisés dans les écoles techniques, ...

« L'évolution de la technologie des batteries confronte nos clients à des risques qu'ils connaissent moins. Il est compréhensible qu'il y ait beaucoup de questions sur la façon de traiter cela. Informer et conseiller est l'une de nos tâches principales en tant qu'assureur. Lors de notre séminaire AXA Friday, nous avons permis à nos clients de mieux comprendre l'évolution attendue de la législation, de les sensibiliser aux risques d’incendie inhérents à l’utilisation de batteries rechargeables et de les informer sur les mesures possibles en matière de prévention », déclare Peter Verleysen, responsable de la distribution dans le secteur public.

Un employeur peut imposer des mesures de sécurité à son personnel, comme l'endroit où garer son vélo électrique et recharger sa batterie.

Mais l’accessibilité de certains bâtiments au public implique d’élargir ses mesures préventives aux citoyens, lorsqu’ils introduisent des batteries à la bibliothèque ou la salle de sport.

Dans ce type d'organisation, la continuité des services est primordiale. Ce qui signifie que la prévention liée aux batteries li-ions est impérative.

Un espace de rangement et de recharge situé à l’extérieur du bâtiment est de plus en plus souvent proposé, sinon imposé, par les entités publiques.

L’emballement thermique des batteries li-ion

Le séminaire a débuté par une présentation du Major Pierre Minnaert, Officier responsable du département Prévention Incendie de la Zone de secours NAGE et membre du Conseil supérieur de la sécurité contre l’incendie. Fort d’une expérience de terrain et acteur des changements législatifs en la matière, il a été un interlocuteur idéal pour nous expliquer le fonctionnement des différents types de batteries lithium-ion, et nous sensibiliser aux risques potentiels d’incendie ou d’explosion des batteries, et de leur toxicité.

Il relève 3 types de risques liés aux batteries rechargeables :

  • risque chimique,
    • lié aux substances dangereuses utilisées dans les batteries
  • risque électrique,
    • plus ou moins important suivant la puissance des batteries
  • risque thermique,
    • lorsque les batteries surchauffent et entrent dans un emballement thermique ou « thermal runaway ». Elles risquent alors de s’enflammer et de déclencher un incendie

Dans ce processus d’emballement thermique d’une batterie lithium-ion, la température intérieure de la batterie atteint un point où une réaction chimique se produit à l'intérieur de la batterie. Celle-ci augmente la température et démultiplie des réactions chimiques, qui créent encore plus de chaleur. En conséquence, les cellules voisines surchauffent à leur tour, provoquant un emballement thermique. Ce processus auto-entretenu rend l’extinction extrêmement difficile et, en raison du risque de rallumage, peut parfois durer plusieurs jours.

Voitures électriques 

En Belgique, les nouvelles immatriculations du premier trimestre 2023 se répartissent comme suit :

  • 59% de véhicules thermiques (48% à essence / 11% diesel)
  • 41 % de véhicules électriques (16% full électriques / 17% hybrides rechargeables/ 8% hybrides classiques)

Le Major Pierre Minnaert a montré que l’incendie d'un véhicule électrique n’a pas une puissance thermique plus élevée. C'est la toxicité qui est plus importante, ainsi que la difficulté à lutter efficacement contre ce type d’incendie. A fortiori lorsque le véhicule électrique doit être retiré d’un parking. C'est pourquoi des mesures préventives sont nécessaires, en particulier dans les parkings souterrains.

Si le risque d'incendie dû à la défaillance d'une cellule d'un véhicule électrique est globalement faible, il sera nettement plus grand en raison de facteurs externes : lors du chargement, en cas de dommage par accident (perforation) ou lors d’une exposition trop importante à un rayonnement thermique.

Diversité des sinistres

Après la pause, Marie Oosterlinck, responsable Claims property and casualty, et Johan Olbrechts, responsable de l'équipe de prévention, ont pris la parole. Ensemble, ils ont évoqué un certain nombre de sinistres déclarés chez AXA au cours des dernières années, liés aux batteries rechargeables.

Les assureurs et les pompiers ne regardent pas forcément les risques de la même manière. La priorité des pompiers est, à juste titre, d'assurer la sécurité des personnes. La préoccupation de l'assureur incendie consiste en plus à veiller également à la sauvegarde du patrimoine et à limiter les dégâts en cas d'incendie.

D'une part, nous observons une diversité dans les déclarations qui nous parviennent, depuis l'incendie causé par la recharge d'une trottinette électrique au bureau, jusqu’à la destruction complète d’un garage à la suite d'une batterie défectueuse dans un véhicule hybride en réparation.

D'autre part, nous remarquons une nette augmentation du nombre de déclarations liées aux appareils équipés de batteries lithium-ion, proportionnelle à l’augmentation de ce type d’équipement.

Les cas évoqués ont frappé les esprits, mais Marie Oosterlinck a souligné qu'il fallait rester nuancé : « Nous sommes au début d'une transition, avec une technologie qui évolue, de sorte que nous voyons des sinistres différents des précédents. Bien sûr, nous suivons de près cette évolution et chaque sinistre nous en dit plus sur les causes possibles. Il en va de même pour les fabricants qui améliorent continuellement leur technologie. Pour nos clients, il est particulièrement important d'être conscients des risques potentiels et d'adapter leur comportement en conséquence ».

Prévention et analyse des risques 

Pour aider nos clients dans cette démarche de prévention aux dangers des batteries rechargeables, la dernière partie de la discussion a porté sur les mesures de prévention recommandées par AXA. Indépendamment du rôle sociétal (fonction d’exemple) et de la garantie d'un service continu aux citoyens, l'importance de la prévention n’est ici pas différente pour les administrations publiques. Des mesures de prévention adaptées contribuent réellement à réduire le nombre de sinistres et ont un impact positif sur l’évolution des primes.

Choisir les bonnes mesures préventives implique une analyse des risques en amont. L'accessibilité des infrastructures par les pompiers, la configuration des parkings, les réserves d'eau disponibles, la formation du personnel, etc., autant d’aspects qui permettront de mieux circonscrire les risques.

Au cours de la présentation, des conseils concrets ont été donnés suivant les situations :

  • À quelle distance des bâtiments charger les voitures ?
  • Dans quelles conditions charger les batteries en toute sécurité à l’intérieur ?
  • Que faire des batteries rechargeables endommagées ?
  • etc.

Les réactions de nos invités montrent qu'ils sont convaincus de l'utilité de ces conseils et qu'ils les appliqueront également dans leur environnement privé.

Johan Olbrechts : « Nos ingénieurs en prévention ont développé une gamme d’outils de sensibilisation que les personnes travaillant dans le domaine de la prévention et de la gestion du patrimoine peuvent utiliser de manière concrète »

Nos clients ayant accès à MYAXAPro peuvent trouver ces informations en ligne ou contacter leur Account Manager.

En attendant, nous avons déjà commencé à planifier l'édition 2024. Dans tous les cas, nous vous en informerons en temps utile.

PARTAGEZ CET ARTICLE