Aller au contenu principal
Un homme jardine et plante des fleurs et des plantes. Un homme jardine et plante des fleurs et des plantes.

Blog

Blog AXA.be – Incapacité de travail vs accident du travail : quelle différence ?

Monter

| 4 min lecture

Incapacité de travail vs accident du travail : quelle différence ?

Vous avez subi un accident du travail ?

Votre employeur est assuré chez AXA et vous avez subi un accident du travail ?

Consultez la marche à suivre

Une assurance accident de travail et une assurance incapacité de travail, est-ce différent ? Qui assure quoi ? On vous raconte tout grâce à la rencontre fictive de Vincent et Joël dans un hôpital wallon.

Assurance accident du travail ou assurance incapacité du travail ?

Vincent monte dans son arbre avec une échelle, tronçonneuse en mains, pour scier quelques branches trop envahissantes au goût du voisin. Il a trop plu, ses bottes glissent et c’est la chute dans son jardin. Fracture ouverte à la jambe. Envoyé aux urgences. Opération.

C’est dans sa chambre d’hôpital à double lits qu’il rencontre Joël, un cadre d’une grande organisation. Joël est blessé suite à un accident sur le chemin du travail. Les deux hommes sympathisent. Les impacts financiers de leur mésaventure arrivent dans la conversation.

Joël est complètement couvert par l’assurance accident du travail dit-il à Vincent qui en blêmit. Il n’a pas cette chance : il est aussi à l’arrêt pendant un moment et sa chute n’est pas liée à l’exercice de sa profession. Il se demande alors si l’une de ses assurances le couvrent pour les accidents de la vie privée et pour son éventuelle incapacité de travail.

Assurance accident du travail : couvre-t-elle un accident de la route ?

L’employeur de Joël a souscrit pour l’ensemble de son personnel l’assurance accident du travail, obligatoire dès que l’on engage des employés. Joël et donc couvert, en tant que salarié, lors d’un accident de la route ayant eu lieu dans l’exercice de ses fonctions ainsi que tout accident ayant eu lieu sur le chemin du travail : Joël sera indemnisé pour son hospitalisation et ses frais médicaux. Il aurait d’ailleurs aussi été indemnisé, s’il s’était blessé sur son lieu de travail voire, sous certaines conditions, à son domicile, en cas de télétravail.

Sorti de l’hôpital, les fâcheuses blessures de Joël retardent son retour au travail. Il reste donc en incapacité de travail pendant plusieurs semaines. Le 1er mois sera payé par son employeur mais à partir du 31ème jour d'incapacité de travail, l’assurance accident du travail interviendra. Joël sera alors indemnisé par l’assureur à hauteur de 90 % de sa rémunération journalière moyenne, conformément à la loi sur les accidents du travail.

Évidemment, cette assurance se limite aux accidents de la vie professionnelle, elle ne pourra pas aider Vincent pour son accident de la vie privée.

Assurance incapacité de travail : couvre-t-elle un accident de la vie privée ?

L’assurance incapacité de travail (parfois appelée assurance perte de revenus ou assurance revenu garanti) peut être souscrite individuellement par un indépendant ou par les employeurs pour leurs employés. Heureusement, c’est le cas pour Vincent.

Comme il est en convalescence pour 10 semaines, son 1er mois d’incapacité sera payé par son employeur et, à partir du second mois, l’assureur incapacité de travail lui versera une rente mensuelle d’incapacité, qui viendra compléter le revenu garanti légal (60% de son salaire brut plafonné), de quoi aider Vincent à maintenir son pouvoir d’achat. Si celui-ci avait été absent pour cause de maladie, il aurait aussi bénéficié de la rente incapacité de travail.

Mais ses frais médicaux et hospitaliers sont-ils aussi remboursés ? Malheureusement non. L’assurance incapacité de travail ne couvre que la perte de revenus de l’assuré. Toutefois, ces frais auraient pu être remboursés, explique Joël à Vincent, s’il avait une assurance hospitalisation ou à une assurance accidents de la vie privée.

Vous avez eu un accident de travail ? Lisez alors notre article « Que faire en cas d’accident pendant vos heures de travail » ? pour savoir que faire dans cette situation.

PARTAGEZ CET ARTICLE