Aller au contenu principal
Deux femmes discutant de la reprise du travail après incapacité Deux femmes discutant de la reprise du travail après incapacité

Blog

Reprise du travail : conseils de coach | Blog AXA.be

Monter

| 3 min lecture

Reprise du travail après maladie : conseils d’une coach qui parle de son expérience

Votre santé, notre priorité 24/7

Votre santé mobile, notre priorité 24/7

La santé mobile, toujours disponible : téléconsultation & pré-diagnostic sur votre smartphone. 
Découvrez nos services

Le retour au travail après une maladie de longue durée demande une bonne communication, une connaissance de soi et de la patience. Se faire aider améliore significativement la réussite. Découvrez les conseils d’une coach spécialisée en la matière.

Retour au travail : évolution de l’accompagnement

« Il y a 12 ans lorsque l’on m’a diagnostiqué un cancer, il manquait quelque chose pour rapprocher ma maladie et le retour à la normale et à l’emploi », nous confie Magali Mertens de Wilmars, actuellement coach en réinsertion au travail : « les difficultés et les impacts d’une maladie grave sur la qualité de vie étaient négligés : grande fatigue, troubles cognitifs, sentiment d’être moins bien, de ne plus performer comme avant, sans soutien ni suivi » amorce-t-elle. Aujourd’hui, l’accompagnement en cas de reprise du travail après une incapacité s’est structuré, grâce à des acteurs comme elle.

Conditions pour une reprise du travail réussie

Il n’existe évidemment pas de recette magique pour reprendre le travail sereinement. Voici toutefois quelques conseils qui peuvent vous aider :

  • Une bonne communication avec chacun : restez en relation avec le médecin du travail (au moins 2 checks pour juger de l’évolution), votre employeur, votre manager, vos collègues, vos proches. Parlez-leur de vos attentes, de vos limites, de votre travail. Un retour mal préparé, non communiqué ni discuté, pourrait générer d’autres absences ou une baisse de confiance en soi.
  • Osez prendre les devants : évaluez et annoncez vos capacités de reprise, découpez votre mission en tranches et proposez un retour partiel... Interrogez la mutuelle, votre employeur : quels aménagements possibles d’horaire, de mission, de poste de travail ?
  • Évitez de se comparer : écoutez son propre tempo, sans culpabilité, selon ses bagages biologiques et émotionnels.

Le coaching pour une reprise du travail réussie et plus sereine

Vous n’arrivez pas à retrouver votre place au sein de l’entreprise ? Le coaching peut alors vous aider.

Magali explique : « Ensemble, nous identifions les freins à la reprise ainsi que les ressources disponibles. On peut alors se fixer un objectif réalisable, accessible, le découper en actions. Par exemple, une reprise partielle est souvent préférable au fait de vouloir être à 100% opérationnel, quitte à retarder la date ». En effet, reprendre le travail de manière partielle et revoir vos collègues peut vous redonner confiance en vous.

Votre coach vous aide à définir vos propres besoins, ceux qui vont nourrir votre qualité de vie. La connaissance de soi ne s’acquiert pas en remplissant un formulaire médical. S’autoévaluer est un élément clé de votre capacité à vous prendre en mains.

« Je vois ces personnes repartir au travail plus fortes, plus confiantes, plus riches. Comme si elles avaient une boussole leur montrant où aller désormais avec leurs capacités et comment avancer vers leurs objectifs »

Magali Mertens de Wilmars, coach en réinsertion au travail.

Le coaching intervient toutefois en complément de l’accompagnement psychologique éventuel. La volonté de la personne en est l’élément essentiel : le patient doit être prêt à avancer.

En savoir plus sur le travail de Magali Mertens de Wilmars ? Découvrez son ouvrage : Retourner au travail après un cancer. La réintégration : un processus collectif

De retour au travail après une maladie de longue durée, vous vous sentez débordé et stressé ?
Lisez alors notre article « Santé mentale et travail ? 3 conseils pour vous préserver »

PARTAGEZ CET ARTICLE