Aller au contenu principal

Blog

Défis sociétaux. Un assureur peut-il apaiser le citoyen ?

Monter

Défis sociétaux. Un assureur peut-il apaiser le citoyen ?

Les crises que nous connaissons ne se succèdent plus, elles se superposent, elles alimentent les peurs. Quelles sont les préoccupations des Belges et quelles résolutions les assureurs peuvent-ils prendre pour y faire face ? 

Pour la 1è fois en 2022, le risque climatique arrive en tête parmi les risques identifiés dans l’AXA Future Risks Report.

En 2025, la moitié de la population mondiale utilisera les réseaux sociaux, qui font et défont la réputation d’un politique, le succès d’une organisation…

1 personne / 5 souffrira une fois dans sa vie d’un trouble de santé mentale.

75 $, ce sera le prix 2030 de la tonne de carbone (contre 30 à 60 $ aujourd’hui), selon le FMI.

Les jeunes sont une victime toute désignée du « stress pré-traumatique » ressenti face aux tumultes environnementaux impactant notre quotidien.

Ces chiffres qui portent à réflexion et reflètent une agitation croissante, sont principalement extraits du Rapport de Prospective 2022 émis par le réseau Université de la Pluralité. Cette organisation, à laquelle le Groupe AXA collabore, détecte et fait agir ensemble les personnes & organisations qui mobilisent l’imagination pour transformer le futur. 

De quoi les Belges s’inquiètent-ils ? 

Les risques climatiques, la guerre en Ukraine, le risque cyber, les risques énergétiques, les pandémies, les inquiétudes économiques et sociales (pouvoir d’achat, inflation, inégalités...) et les menaces sur la santé mentale sont les principaux sujets de préoccupation des Belges.

Face aux défis sociétaux actuels, les citoyens se sentent vulnérables et voient leur appétit pour le risque s’étioler.  

C’est ce que nous apprend la 9ème enquête sur les risques émergents menée en 2022 par AXA Group en collaboration avec Ipsos auprès de 20 000 citoyens européens (dont un millier de Belges) et 4500 experts de 60 pays.  

Glissement de la confiance dans les institutions 

Lorsqu’il sonde la confiance que les experts et les citoyens ont dans les capacités de leurs institutions à maîtriser les conséquences de ces risques, le rapport relève quelques changements notables. La confiance dans les scientifiques et les académiciens baisse.  

Par contre, la confiance tant des citoyens que des experts a augmenté à l’égard de l’armée et des services de sécurité. Toutefois, comparé aux autres régions dans le monde, ce capital confiance est le moins élevé chez les citoyens belges. Les experts appellent donc à des partenariats public/privé plus étroits.  

La confiance du Belge dans les assureurs reste stable. Toujours selon le rapport, près de 70 % du grand public estime que les assureurs auront des cartes importantes à jouer dans l’atténuation des risques futurs. 

Que faire ? 5 résolutions qui pourraient vous inspirer 

Voici quelques résolutions prises à ce stade par AXA, déterminée à jouer pleinement son rôle. 

  1. Investir dans la recherche sur la santé mentale
    Le Fonds AXA pour la Recherche a investi entre autres dans l’étude des facteurs qui facilitent un retour au travail durable après une maladie psychologique comme le burn-out et la dépression. Une étude menée par des chercheurs de la KU Leuven, en collaboration avec AXA Belgium.

    Dans le domaine de la santé mentale, AXA s’investit aussi, notamment au travers de l’« AXA Mind Health Report ». Le rapport mesure la santé mentale dans 16 pays, dont la Belgique, avec 2.000 personnes interrogées entre septembre et octobre 2022. Il évalue le niveau de bien-être individuel et se fonde sur le degré de satisfaction dans la vie et au travail, les habitudes de consommation, de sommeil, les comportements sociaux, la confiance en soi et en l’avenir etc.

    Que nous apprend cette étude ? 25 % des Belges déclarent souffrir d'un trouble mental. Encourageant néanmoins, le tabou entourant les troubles psychologiques continue à diminuer et les personnes concernées recherchent une aide professionnelle, qu'ils considèrent comme accessible. Lorsqu’ils bénéficient d’une aide au niveau bien-être psychologique au travail, les employés ont 3 fois plus de chances de s’épanouir au niveau de leur santé mentale.
  2. Mesurer le progrès
    AXA a aussi établi un ‘Indice pour le progrès’ : il mesure les résultats engrangés par les entités du Groupe AXA sur leurs engagements en vue d’intégrer le développement durable dans leurs stratégies. Par exemple, via les ‘offres vertes’, des assurances pour véhicules électriques, installations renouvelables et maisons répondant aux normes énergétiques… Ou encore, via des solutions de ‘protection inclusive’ en faveur des populations exclues pour des raisons de revenu, de statut, de santé ou de genre.
  3. Sobriété énergétique
    Réduire sa consommation de 10% supplémentaires, c’est, comme en témoigne AXA, possible de cette façon :
    • Extinction de l'air conditionné et du chauffage à 18h00 (vs 20h00) et température des locaux baissée de 2 degrés en journée
    • Eclairage de la façade extérieure désactivé la nuit
    • La faible affluence le vendredi nous conduit à simplifier le catering et à regrouper nos collaborateurs sur des surfaces réduites afin de limiter les frais énergétiques
  4. Philanthropie et bénévolat en faveur du climat
    En 2022, nous avons mis en place notre programme de formation au changement climatique. Nos 3000 collaborateurs se sont formés à l’AXA Climate Academy.

    Grâce à notre collaboration avec Good Planet Belgium, 70 classes belges du secondaire ont pu participer aux ateliers de la Climate School, d’autres en auront l’occasion en 2023.

    Par ailleurs, l’AXA Research Fund a inauguré une nouvelle chaire en Belgique en 2022. Cette chaire se concentre sur le recyclage des déchets plastiques via la valorisation du CO2.
  5. Bénévolat
    AXA Heart in Action, l'initiative mondiale de bénévolat philanthropique des collaborateurs d'AXA, a lancé de nombreux projets locaux. Chez nous, les initiatives solidaires AXA Week for Good (nettoyage des plages et rivières, par ex.) et les petits déjeuners d’échange organisés au profit des associations locales De Loodsen, 't Eilandje et les Infirmiers de rue ont récolté 14 000 € et 14m³ de dons en nature. Ils sont renouvelés depuis plusieurs années.

2023 restera pour beaucoup d’entre nous une année placée sous le signe de la solidarité et de la durabilité.

Les résultats de l’AXA Future Risks Report 2022 en sont bien la preuve, les organisations publiques et privées doivent saisir toutes les opportunités pour organiser la protection dont le grand public a besoin et veiller à restaurer la confiance en l’avenir.

Chez AXA aussi, protéger le citoyen, contribuer à son bien-être, organiser la prévention et favoriser la résilience, réfléchir à ce que sera désormais le progrès, resteront nos points d’attention.

partagez cet article