Aller au contenu principal

Pendant mon voyage

Je présente des symptômes du COVID pendant mes vacances, un test est-il couvert ?

Oui, prise en charge du test s'il est demandé par le médecin et s'il était autorisé de se rendre dans le pays de destination (= pas interdit par les autorités belges ou les autorités du pays dans lequel vous vous rendiez ou les autorités européennes). Si le voyage était strictement déconseillé par ces autorités en raison d'une pandémie, nous couvrons à l'étranger à concurrence de max. 6.500 €, les frais suivants : frais médicaux, rapatriement, prise en charge des assurés de moins de 18 ans et mise à disposition d’un chauffeur.

Pendant mon voyage, une pandémie est soudainement déclarée, les frontières sont fermées et je ne peux pas rentrer chez moi. AXA m'aidera-t-il à trouver un logement et à rentrer chez moi ?

Oui, si le rapatriement n'est pas possible, vous êtes couvert jusqu'à 125 €/nuit (chambre + petit déjeuner) et jusqu'à 1.250 € au total.

J'ai le COVID pendant mes vacances, suis-je couvert ?

S'il était autorisé de se rendre dans le pays de destination (= pas interdit par les autorités belges ou les autorités du pays dans lequel vous vous rendiez ou les autorités européennes), vous êtes couvert pour les frais médicaux. Si le voyage était strictement déconseillé par ces autorités en raison d'une pandémie, nous couvrons à l'étranger, à concurrence de max. 6.500 €, les frais suivants : frais médicaux, rapatriement, prise en charge des assurés de moins de 18 ans et mise à disposition d’un chauffeur.

J'ai le COVID pendant mes vacances, suis-je rapatrié ? Si oui, qu'en est-il de mon compagnon de voyage ?

S'il était autorisé de se rendre dans le pays de destination (= pas interdit par les autorités belges ou les autorités du pays dans lequel vous vous rendiez ou les autorités européennes), vos frais médicaux, votre séjour prolongé ((max. 125 €/nuit (chambre + petit déjeuner) et jusqu'à max. 1250 €) et votre rapatriement seront couverts. Si le voyage était strictement déconseillé par ces autorités en raison d'une pandémie, nous couvrons, à l'étranger, à concurrence de max. 6.500 € les frais suivants : frais médicaux, rapatriement, prise en charge des assurés de moins de 18 ans et mise à disposition d’un chauffeur.

Je suis bloqué à l'étranger pendant longtemps à cause d'une pandémie et les frontières sont fermées. Si je tombe malade du COVID pendant mon séjour, suis-je couvert ?

S'il était autorisé de se rendre dans le pays de destination (= pas interdit par les autorités belges ou les autorités du pays dans lequel vous vous rendiez ou les autorités européennes), vous êtes couvert jusqu'à 125 €/nuit (chambre + petit déjeuner) et jusqu'à 1 250 € maximum.

Si le voyage était strictement déconseillé par ces autorités en raison d'une pandémie, nous couvrons, à l'étranger, à concurrence de max. 6.500 € les frais suivants : frais médicaux, rapatriement, prise en charge des assurés de moins de 18 ans et mise à disposition d’un chauffeur. Le séjour prolongé n'est pas couvert.

Je tombe malade du COVID et mon séjour à l'étranger doit être prolongé, suis-je couvert ?

S'il était autorisé de se rendre dans le pays de destination (= pas interdit par les autorités belges ou les autorités du pays dans lequel vous vous rendiez ou les autorités européennes), vous êtes couvert jusqu'à 125 €/nuit (chambre + petit déjeuner) et jusqu'à 1 250 € maximum.

Si le voyage était strictement déconseillé par ces autorités en raison d'une pandémie, nous couvrons, à l'étranger, à concurrence de max. 6.500 € les frais suivants : frais médicaux, rapatriement, prise en charge des assurés de moins de 18 ans et mise à disposition d’un chauffeur. Le séjour prolongé n'est pas couvert.

Un compagnon de voyage tombe malade (par exemple mon fils). Serons-nous tous rapatriés ?

Oui, s'il était autorisé de voyager dans le pays de destination (= pas interdit par les autorités belges ou les autorités du pays dans lequel vous vous rendiez ou les autorités européennes) et que votre compagnon de voyage répond à la définition d'"assuré" selon les conditions générales, tout le monde sera rapatrié sous l'accord médical.

Si le voyage était strictement déconseillé par ces autorités en raison d'une pandémie, nous couvrons, à l'étranger, à concurrence de max. 6.500 € les frais suivants : frais médicaux, rapatriement, prise en charge des assurés de moins de 18 ans et mise à disposition d’un chauffeur si la maladie est liée à la pandémie.

Si la maladie n'est pas liée a la pandémie, vous êtes couvert sans la limite de 6.500 €.

Puis-je souscrire une assurance voyage pendant mon voyage ?

Non, votre assurance voyage doit être souscrite avant le départ.

Pour le contrat "annulation et interruption du voyage" en formule temporaire et annuelle : le contrat doit être souscrit dans les 7 jours suivant le jour de la réservation du voyage et au moins 30 jours avant la date de départ.

J'ai souscrit une assistance véhicule avec mon contrat Assurance Voyage AXA, ma voiture tombe en panne dans une zone "rouge" et j'ai besoin d'aide, vais-je recevoir une assistance ?

Oui, votre assurance vous fournira une assistance technique, même si vous êtes dans une zone 'rouge'.

Je me rends dans une zone "verte" et, pendant mon voyage, des restrictions gouvernementales s'appliquent à ma destination (la zone est passée au "rouge") et je dois retourner dans mon pays d'origine. Suis-je couvert ?

Si vous ne pouvez pas rentrer par le moyen de transport initial prévu le jour du retour, nous vous assisterons pour le rapatriement et couvrirons le séjour prolongé (max. 125 €/nuit (chambre + petit déjeuner) et jusqu'à max. 1.250 € au total).

Je voyage dans un pays "rouge" et pendant mes vacances, le pays est passé au "vert", suis-je couvert ?

Vous n'êtes pas couvert s'il était interdit de se rendre dans cette zone qui était "rouge" au moment du départ. Si c'était strictement déconseillé par les autorités belges ou les autorités du pays dans lequel vous vous rendiez ou les autorités européennes en raison d'une pandémie, nous couvrons à l'étranger, à concurrence de max. 6.500 €, les frais suivants : frais médicaux, rapatriement, prise en charge des assurés de moins de 18 ans et mise à disposition d’un chauffeur.

Si le besoin d'assistance n'est pas lié au COVID (par exemple, si vous vous cassez une jambe), vous êtes couvert sans la limite de 6.500 €.

Une personne voyageant dans le même avion que moi a été testée positive au COVID et lorsque j'arrive à destination, je dois être mis en quarantaine. Suis-je couvert ?

Oui, le séjour prolongé est couvert jusqu'à max. 125 €/nuit (chambre + petit déjeuner) et jusqu'à max. 1.250 € au total.