AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site. D’accord Plus d’information
Cookies. Votre navigateur n’accepte pas des cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. Plus d’information
  Bienvenue chez AXA
Sign In

Chaque année, le gouvernement détermine le montant que vous pouvez mettre de côté en tant que particulier sous forme d’épargne-pension fiscale, d’épargne à long terme ou, dans certains cas, sous forme de pension libre complémentaire pour salariés (PLCS). Ci-dessous, vous trouverez un aperçu des montants fiscaux maximaux de l’épargne-pension, de l’épargne à long terme et de la pension libre complémentaire pour 2020.

Épargne-pension

Vous décidez vous-même du montant minimal de votre dépôt, à condition d’épargner le montant minimal établi dans votre contrat. Dans le cas d’AXA, ce montant s’élève à 360 euros par an, soit 30 euros par mois. Vous avez le choix entre 2 montants fiscaux maximaux qui sont déterminés annuellement par la loi : 990 euros ou 1270 euros (année de revenus 2020).

Si vous épargnez jusqu’à 990 euros, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 30 % et vous pouvez récupérer jusqu’à 297 euros à travers vos impôts.

Vous souhaitez déposer un montant plus important ? Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 25 % sur le montant total que vous avez déposé. Dans ce cas, vous pouvez déposer jusqu’à maximum 1270 euros, ce qui vous permettra de récupérer jusqu’à 317,5 euros sur vos impôts.

Prenez garde au piège des pensions !
Si vous épargnez entre 990,01 euros et 1188 euros, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt inférieure à celle d’un versement de 990 euros. Un versement de 1000 euros, par exemple, vous donne droit à une réduction d’impôt de 25 % ou 250 euros, soit un montant inférieur aux 30 % de 990 euros ou 297 euros.

Si vous épargnez 1189 euros ou plus, vous bénéficierez alors d’un avantage fiscal plus important, lorsqu’exprimé en euros, que si vous aviez déposé 990 euros.

Épargne à long terme

La question de savoir si l’épargne à long terme est intéressante pour vous dépend du fait que vous ayez ou non contracté un prêt hypothécaire, de la date à laquelle vous l’avez contracté et de votre lieu de résidence. Votre courtier en assurances se fera un plaisir de vous aider à régler cette question.

Vous décidez vous-même du montant que vous déposez, tant que vous payez le minimum fixé dans votre contrat. Pour AXA, ce montant s’élève à 360 euros par an.

Le montant que vous êtes autorisé à épargner dépend de vos revenus, avec un maximum de 2390 euros. Quelques exemples :

Quelques exemples :

Votre revenu annuel net imposable 24 000€ 40 000€
Ce que vous pouvez épargner chaque année pendant 15 ans 179,10 € + 6 % de 24 000 € = 1619,10 € (la formule ci-dessus s’applique à tous les revenus professionnels nets imposables inférieurs à 36 848,33 €) Le montant maximum de 2390 euros est atteint dès lors que le revenu professionnel net imposable s’élève à 36 848,33 €
Votre avantage fiscal 30 % de 1619,10 € ou 485,73 € × 15 ans
Ce qui représente 7285,95 € d’impôts de moins à payer
30 % de 2 390 € ou 717 € × 15 ans
Ce qui représente 10 755 € d’impôts de moins à payer

Bon à savoir : si vous souscrivez votre contrat (épargne-pension ou épargne à long terme) avant l’âge de 55 ans, vous payez une imposition finale favorable à l’âge de 60 ans. Les montants épargnés après 60 ans ne sont plus taxés. Si vous souscrivez votre contrat après l’âge de 55 ans, vous payez l’imposition finale à la fin du contrat ou à son dixième anniversaire.

Pension libre complémentaire pour travailleurs salariés (PLCS)

En tant que salarié, vous décidez vous-même du montant que votre employeur prélève sur votre salaire net afin d’épargner pour votre pension complémentaire. Dans ce cadre, vous devez tenir compte d’un plafond fixé par la loi. Ce plafond et son mode de calcul est disponible sur mypension.be. Vous y découvrirez le montant que vous pouvez épargner chaque année dans la rubrique « Ma pension complémentaire » sous l’onglet « Constituez votre propre pension complémentaire ».

Comment votre plafond est-il déterminé dans le cadre de la PLCS ?

  • Si vous n’épargnez pas encore dans une assurance de groupe ou un plan sectoriel, votre plafond est uniquement déterminé par votre salaire de référence. Si votre salaire de référence est supérieur à 54 000 euros, vous pouvez épargner jusqu’à 3 % de celui-ci. Autrement, vous pouvez épargner jusqu’à 1691,28 euros.
  • Si vous épargnez dans le cadre d’une assurance de groupe ou d’un plan sectoriel, ce montant sera réduit des cotisations que vous avez déjà versées dans votre assurance de groupe ou dans votre plan sectoriel.

Votre salaire de référence est votre salaire brut, en ce compris les autres éléments de salaire (prime, pécule de vacances, etc.) avant déduction des cotisations de sécurité sociale que vous recevez deux ans avant l’année où vous épargnez effectivement. Vous recevez un aperçu annuel de votre salaire de référence dans le document « compte individuel » qui vous est remis par votre employeur.

Votre salaire de référence est votre salaire brut total (soumis aux cotisations de sécurité sociale et comprenant les autres éléments de salaire tels que prime, pécule de vacances, etc.) au cours de la deuxième année précédant celle où la prime sera versée. En d'autres termes : si vous souhaitez épargner dans une PLCS en 2020, c’est votre salaire brut de 2018 qui sera pris en compte lors de la détermination du plafond.

Le document « compte individuel » qui vous est remis par votre employeur vous donne un aperçu annuel de votre salaire de référence.

Souhaitez-vous en savoir plus sur ces solutions d’épargne-pension et sur les avantages fiscaux dont vous bénéficiez ? Consultez-en l’aperçu ici ou calculez votre pension et découvrez comment vous pouvez réduire l’écart entre vos revenus actuels et votre pension :

Calculez votre pension