FR

Blog

3 questions clés à vous poser avant d’acheter une nouvelle voiture

Monter

3 questions clés à vous poser avant d’acheter une nouvelle voiture

Il n’y a jamais eu autant de choix en termes de modèles, de types de propulsion et d’options. Conséquence : il n’a jamais été aussi difficile de choisir sa nouvelle voiture. Neuve ou d’occasion ? Essence ou électrique ? Entre les nouvelles réglementations, les considérations écologiques et financières, il est temps de faire le point sur les dilemmes qu’entraine l’achat d’une nouvelle voiture.

Acheter une voiture neuve ou d’occasion ?

C’est la première grande question que l’on se pose au moment d’acheter une nouvelle voiture : faut-il choisir la sécurité garantie avec un véhicule neuf ? Ou opter pour une occasion, moins chère mais qui demandera sans doute plus d’entretien ? Chacune a ses avantages et ses inconvénients que nous avons détaillés pour vous dans cet autre article.

Si vous vous laissez séduire par l’achat d’une voiture neuve, choisissez votre période. Le mois de janvier pendant Salon de l’Auto par exemple, ou l’été, quand les vendeurs ont tendance à accorder des remises plus importantes pour compenser la baisse de fréquentation. Bon plan : ne négligez pas les invendus des années précédentes. Les concessionnaires cherchent à s’en débarrasser pour faire place aux nouveaux modèles !

Vous voulez acheter une nouvelle voiture autorisée dans les grandes villes belges ? Lisez ceci.

Vous n’êtes pas sans savoir que certains véhicules ne peuvent plus circuler à Bruxelles. Il s’agit des voitures diesel immatriculées entre début 2001 et début 2006, et des voitures à essence immatriculées avant le 1er janvier 1997. Et la réglementation devrait encore se durcir dans les années à venir.

À noter que plusieurs villes flamandes, dont Anvers et Gand, ont également mis en place ces zones de basses émissions. Quant à la Wallonie, elle est en train de prendre la même direction. Bref, si vous voulez être sûr de pouvoir circuler en ville comme à la campagne, c’est peut-être le moment de changer de voiture.

Voitures à essence, diesel ou électriques… Que choisir ?

Diesel ou essence ? Électrique ou hybride ? Entre les considérations financières et écologiques, difficile de faire le bon choix pour sa nouvelle voiture. Là encore, tout dépend de l’usage que vous en faites.

Les voitures à essence, un bon choix pour une conduite annuelle modérée

Deuxième motorisation la plus répandue en Belgique, le moteur à essence a tendance à gagner du terrain par rapport au diesel. Ces véhicules, agréables à conduire, moins chers à l’achat et à l’entretien, profitent également de la baisse du prix de l’essence. Leurs points noirs : une consommation importante et l’usure plus rapide du moteur. Mais si vous êtes citadin et que vous effectuez moins de 15 000 km par an, il peut être intéressant de considérer l’achat d’un modèle essence pour votre prochaine voiture.

Le diesel, un bon choix si vous parcourez beaucoup de km

Le diesel pâtit ces dernières années d’une mauvaise image, notamment pour des raisons environnementales. Même si les modèles actuels sont équipés de systèmes de dépollution performants, les limitations dans certaines villes et les craintes d’interdiction conduisent à l’effondrement du marché.

Faut-il arrêter d’acheter du diesel pour autant ? Pas forcément. En réalité, si vous respectez la règle de toujours posséder un véhicule de moins de 9 ans au cours des prochaines années, il vous sera toujours possible de circuler en diesel dans tout le pays, sans amendes.

Toutefois, l’avantage financier du diesel se réduit à mesure que les prix à la pompe augmentent. En fin de compte, celui-ci ne reste réellement intéressant que si vous roulez beaucoup. En dessous de 40 000 km/an, il n’est pas vraiment rentable.

Les véhicules électriques, le top pour les citadins

Si leur nombre ne fait qu’augmenter, beaucoup hésitent encore à acheter une voiture électrique en raison de leur prix élevé et de leur nouveauté sur le marché. Mais aussi, et surtout, à cause de leur faible rayon d’action. Pourtant, 90 % des Belges parcourent moins de 60 km par jour. Le rayon d’action d’un véhicule électrique (de 150 à 350 km selon les modèles) est donc suffisant pour la plupart des automobilistes. Si vous effectuez essentiellement de courts trajets, l’achat d’une voiture électrique est une option à considérer. En revanche, partir en vacances demandera davantage d’organisation. En tout état de cause, pensez bien qu’avec ce type de véhicule, vous aurez toujours besoin d’une borne de recharge, tant chez vous que sur la route.

Hybride : le meilleur des deux mondes ?

Les véhicules hybrides combinent un moteur à combustion traditionnel fonctionnant à l’essence avec une propulsion électrique, ce qui leur permet de passer de l’un à l’autre en fonction des besoins. Elles sont donc, en théorie, moins polluantes qu’une voiture à essence, tout en disposant d’un rayon d’action bien plus étendu qu’un véhicule 100 % électrique. Vous roulez donc à l’électricité en ville et sur les courtes distances, et basculez sur le moteur à essence pour les plus longs trajets ou une fois que la batterie électrique est vide.

Les avantages et les performances varient toutefois entre les différents types d’hybrides (plug-in, rechargeable ou non), la promesse de faible pollution n’est pas automatiquement synonyme d’hybridation. Renseignez-vous donc bien au moment de choisir votre nouvelle voiture.

Partagez cet article

Nous sommes là pour vous aider

Avec l’assurance Auto AXA, vous et votre famille pouvez compter sur nous.