AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site. D’accord Plus d’information
Cookies. Votre navigateur n’accepte pas des cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. Plus d’information
  Bienvenue chez AXA
Sign In

Épargner pour votre pension ?

Avec l'épargne-pension Pension plan fisc, les employés, mais aussi les fonctionnaires et les indépendants, peuvent épargner sur base régulière pour se constituer une belle pension complémentaire et bénéficier d'un avantage fiscal.

  • 30 % ou 25 % de réduction d'impôts, ou jusqu'à 294 euros ou 315 euros d'avantage fiscal
  • Un beau complément à votre faible pension légale
  • Vous choisissez vous-même quand, combien et dans quelle formule vous épargnez
  • Possibilité de bénéficier d’une protection supplémentaire pour votre famille et vos revenus
  • Vous pouvez interrompre temporairement votre effort d'épargne en vue de financer un achat (imprévu)

Votre pension légale et déficit de pension

2.101 

Revenu net moyen
travailleurs salariés

1.100 

Pension légale
moyenne nette
travailleurs salariés

1.001 

Déficit de pension

Sources(*) : 3.329 € salaire brut moyen = 2.101 € net - Calculateur de salaire Jobat 2018, 1.100 € pension brute moyenne – OCDE 2018, 2.330 € dépenses mensuelles moyennes durant la pension pour une personne seule – SPF Économie 2018.

Quadruple avantage financier

Réduciton d’impôts
 

Montant épargné inférieur ou égal à 980 euros ? Vous bénéficiez d'une réduction d'impôts de 30 %. Montant épargné entre 980,01 euros et 1.260 euros ? Vous bénéficiez d'une réduction d'impôts de 25 % sur le montant épargné total.

Pension supplémentaire

Vous vous constituez une pension supplémentaire en plus de votre pension légale qui est loin d'être la poule aux œufs d'or.

Pas de taxe sur les primes

Vous ne payez pas d'impôts sur vos versements (taxe sur les primes) contrairement aux autres formules d'épargne et d'investissement.

Taxation avantages
 

Une taxation avantageuse (8 %) que vous payez à votre 60e anniversaire (si vous avez souscrit votre contrat avant votre 55e anniversaire). Ce que vous épargnez entre votre 60e et votre 65e anniversaire n'est plus imposé.

Combien épargner et pendant combien de temps ?

Deux plafonds fiscaux depuis 2018

La durée minimale d'un contrat d'épargne-pension est de 10 ans. Bien que vous puissiez épargner plus longtemps que votre 65e anniversaire, vous ne bénéficiez d'un avantage fiscal que jusqu'à vos 64 ans. Pour constituer une belle cagnotte-pension et profiter pleinement de l'avantage fiscal, il est préférable de conclure un contrat avant l'âge de 55 ans.

C'est vous qui décidez du montant de votre versement, à condition d'épargner un minimum de 360 euros par an. Sur base de la législation fiscale de 2018, vous avez le choix entre 2 plafonds fiscaux : 980 euros ou 1.260 euros (année de revenus 2019).

Vous épargnez jusqu'à 980 euros ? Dans ce cas, vous bénéficiez d'une réduction d'impôts de 30 % et pouvez récupérer, via vos impôts, jusqu'à 294 euros sur le montant versé en 2019.

Vous souhaitez verser un montant plus élevé ? Au-delà de 980 euros et jusqu’à 1.260 euros au maximum, vous bénéficiez alors d'une réduction d'impôts de 25 % dès le premier euro, et pouvez récupérer jusqu'à 315 euros sur le montant versé en 2019.

Pourquoi opter pour le plafond fiscal de 1.260 euros ?

  • Chaque année, vous bénéficiez d'un avantage fiscal plus élevé que si vous versiez 980 euros ou moins.
  • Comme vous épargnez chaque année le maximum fiscal absolu, vous percevrez un capital final plus élevé à la fin de votre contrat.
  • En fonction de la durée et du montant de votre épargne actuelle, vous pouvez gagner plusieurs milliers d'euros supplémentaires...

Attention au piège fiscal de la pension !

Un versement compris entre 980,01 et 1.176 euros vous donne droit à une réduction d’impôts inférieure en comparaison à un versement de 980 euros.

Un versement de 1.000 euros, par exemple, vous donne droit à une réduction d'impôts de 25 % ou 250 euros, soit un montant inférieur aux 30 % de 980 euros ou 294 euros. À partir d'un versement de 1.177 euros et plus, vous bénéficiez d’un plus grand avantage fiscal que si vous aviez versé 980 euros.

Confirmez chaque année votre choix du plafond fiscal maximal

Vous souhaitez épargner plus que le premier plafond fiscal ? Dans ce cas, vous devez confirmer chaque année explicitement votre choix d'épargner plus. Il s’agit d’une obligation légale. Vous ne l'avez pas encore fait pour cette année ? Remplissez ce formulaire et faites-le nous parvenir.

Vous versez plus que le premier plafond sans cet accord explicite ? Dans ce cas, nous ne pouvons pas accepter les montant qui dépassent 980 euros, et ils seront restitués sur votre compte.

Vous choisissez vous-même la formule dans laquelle vous épargnez

piggy_bank

Formule 1

Sécurité absolue pour votre épargne : formule d'assurance épargne branche 21.

Votre épargne est protégée et vous bénéficiez du rendement, 100 % garanti, qui est d'application au moment du versement. Il s'élève actuellement à 0,75 % (rendement d'application depuis le 01/01/2016). Il est également valable jusqu'au terme du contrat. Votre rendement peut, en outre, encore augmenter sur base de votre participation éventuelle aux bénéfices d'AXA.

growth

Formule 2

Vous prenez un peu plus de risques et vous optez pour un rendement potentiellement plus élevé : la formule assurance placement branche 23 sans garantie de capital.

La valeur de votre cagnotte-pension peut fluctuer, et entraîner aussi bien des gains que des pertes. C'est vous, en tant que client, qui supportez l'entièreté du risque financier de l'assurance branche 23. Vous pouvez suivre l’évolution de la valeur unitaire du fonds interne grâce au Fundfinder.

Ou formules combi

Vous optez pour une combinaison des deux formules (branche 21 + branche 23) : soit vous choisissez vous-même la répartition (FORMULE 3), soit vous vous facilitez la tâche et choisissez la répartition standard automatisée où les versements sont répartis selon la durée encore disponible pour votre épargne (FORMULE 4).

Répartition standard automatisée de la FORMULE 4

Nombre d'années durant lesquelles vous pouvez encore épargner avant la fin de votre contrat % du versement dans la formule assurance épargne % du versement dans la formule assurance placement
20 ans ou plus 40 60
15 à 19 ans 50 50
10 à 14 ans 70 30
0 à 9 ans 100 0

Les risques liés à l’assurance investissement (branche 23)

Le risque principal encouru par les fonds de la branche 23 est le risque de marché. Selon le type de fonds sélectionné, celui-ci peut comprendre le risque lié aux marchés boursiers, le risque de taux d’intérêt, de crédit et de change. Les risques de liquidité, de contrepartie et opérationnel sont d’autres exemples de risque pouvant être rencontrés par les fonds de la branche 23. Consultez ce tableau pour les caractéristiques de ces fonds (politique et objectifs d’investissement, classe de risque, …) ou allez voir plus en détails dans le règlement de gestion.

Avant toute signature de contrat

Nous vous invitons à toujours consulter les documents suivants

Comment protéger votre famille et vos revenus ?

Grâce à une assurance complémentaire décès, incapacité de travail ou chômage.

En cas de décès, vos proches recevront votre épargne-pension et éventuellement un capital supplémentaire que vous aurez choisi au début de votre contrat.

Incapacité de travail ou au chômage ? AXA prend en charge, pendant une durée déterminée, les versements de votre plan d'épargne retraite et ces couvertures supplémentaires.

Combien coûte l’épargne-pension de Pension plan fisc ?

Frais d'entrée et de gestion

Vous payez des frais d'entrée pour chaque montant que vous versez : 6 % sur chaque versement dans la formule d’assurance épargne ou placement de Pension plan fisc. Il y a également les frais de gestion annuels : 1 euro par mois dans l'assurance épargne et entre 0,85 % et 1 % dans l'assurance placement selon les fonds d'investissement choisis.

Et les impôts ?

Contrairement aux autres formules d'épargne et d'investissement, vous ne payez aucune taxe sur les primes ou aucun impôt sur vos versements.

Après avoir bénéficié pendant des années d'un bel avantage fiscal pouvant atteindre plusieurs milliers d'euros, vous ne payez toujours qu’un impôt de 8% sur le capital épargné. Normalement, vous payez cet impôt à votre 60e anniversaire ou, en cas de décès, il sera payé par vos proches. Si vous commencez à épargner à partir de 55 ans, vous devrez alors payer l’impôt après 10 ans.

Attention ! Vous avez tout intérêt à laisser votre contrat courir jusqu'à votre 65e anniversaire.

Vous mettez un terme prématurément à votre formule d'épargne-pension ? Dans ce cas, vous devrez payer des frais et des impôts supplémentaires. Vous payez 5 % de frais de sortie pour une assurance épargne (ce pourcentage diminue de 1 % par an durant les cinq dernières années de votre contrat) et aucun frais de sortie pour une assurance placement, sauf si vous y mettez un terme durant les cinq premières années et vous payez alors 1,5 % de frais de sortie. Dans les deux cas, vous devrez également payer 33 % d'impôts.

Découvrez nos articles

Une épargne-pension dès votre plus jeune âge, ça rapporte

L'âge de la pension vous semble peut-être encore loin, mais vous avez tout intérêt à vous y intéresser dès aujourd'hui. En effet, si vous démarrez une épargne-pension dès maintenant, vous en récolterez les fruits aujourd'hui, mais aussi plus tard.

En savoir plus

Travailler à temps partiel, quelles sont les conséquences sur ma pension ?

​Environ 30 % des Belges qui travaillent, le font à temps partiel. Cela présente de nombreux avantages, comme un meilleur équilibre travail-vie privée, mais il ne faut pas oublier les conséquences fiscales. Il est essentiel de bien vous informer avant de franchir le cap du travail à temps partiel.

En savoir plus

Il y a de l'écart de pension entre les hommes et les femmes

​La pension brute mensuelle d'une femme s'élève à environ 613 euros de moins que celle d'un homme. Comment s'explique cette différence, et comment faire pour la couvrir ?

En savoir plus

Puis-je demander anticipativement mon capital pension épargné?

​Oui, vous pouvez demander le capital que vous avez épargné anticipativement. Mais non, ce n'est pas une bonne idée, car cela va vous coûter de l'argent.

En savoir plus

Votre courtier, toujours là pour vous conseiller

Nos 4000 courtiers se feront un plaisir de vous donner les meilleurs conseils pour trouver la couverture idéale.

Trouver un courtier

Comment la protection de vos intérêts est-elle assurée ?

Si nécessaire, vous pouvez faire appel à notre service Customer Protection (Place du Trône 1 - 1000 Bruxelles, e-mail : customer.protection@axa.be).

Si la solution proposée ne vous convient pas, vous pouvez vous adresser au Service de médiation des assurances, Square De Meeûs 35 à Bruxelles (www.ombudsman.as). Vous avez toujours la possibilité de demander l’intervention de la justice.