Blog

Assurance hospitalisation et assurance accidents de la vie privée : quelle différence ?

Monter

Assurance hospitalisation et assurance accidents de la vie privée : quelle différence ?

Vous avez déjà souscrit une assurance hospitalisation auprès de votre mutuelle ou vous en bénéficiez via votre employeur et ne voyez dès lors pas l’intérêt d’une assurance accidents de la vie privée. Attention : celles-ci ne servent pas du tout à la même chose ! On vous explique tout.

L’assurance hospitalisation : à quoi ça sert ?

L’assurance hospitalisation est un complément de votre mutuelle. Cette couverture est souvent conseillée car si vous devez vous faire hospitaliser, votre mutuelle ne couvrira qu’une partie des frais, selon le type d’acte médical ou paramédical. Or, ces derniers peuvent vite grimper (chambre, chirurgien, médicaments…) et les occasions de passer par la case « hôpital » au cours d’une vie peuvent être nombreuses (naissances, maladies, opérations, « petites » urgences…). En souscrivant une assurance hospitalisation, vous êtes du coup plus tranquille au moment de recevoir votre facture.

Et l’assurance accidents ?

L’assurance accidents, quant à elle, ne se limite pas aux frais hospitaliers mais va beaucoup plus loin, et prend en charge les conséquences de l’accident qui vous aura envoyé à l’hôpital. En effet, cette assurance vous verse une compensation financière si un accident de la vie privée engendrait des conséquences sur le long terme pour vous et votre famille. Imaginons : vous perdez un doigt, suite à un accident en cuisine avec un mixeur, et vous êtes professeur de piano. Vous ne pouvez plus exercer votre métier et subirez une perte de revenus. C’est là que l’assurance accidents de la vie privée intervient, pour vous permettre de continuer à garder votre équilibre budgétaire. Cette assurance intervient également si un réaménagement de votre habitation et/ou véhicule est nécessaire suite à un accident.

Tous les accidents sont-ils pris en charge ?

Les accidents couverts sont ceux de la vie privée, c’est-à-dire ceux qui arrivent en dehors du cadre de votre travail ou de l’école. Il peut s’agir d’accidents domestiques (exemples : une séance de bricolage qui tourne mal, une blessure en cuisinant, une chute dans les escaliers…) ou qui arrivent lors de la pratique d’un sport, ou encore, lors d’un événement exceptionnel (tel qu’un concert). Peut-être sous-estimez-vous les conséquences de ce type d’accidents ? C’est une erreur commune mais regrettable car ils sont trois fois plus nombreux que ceux de la route !

Conclusion : l’idéal est de souscrire ces deux assurances afin d’être aussi bien couvert
« pendant » … qu’après.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Nous sommes là pour vous aider

Avec l’assurance Accidents de la Vie Privée AXA,
vous et votre famille pouvez compter sur nous.