AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site. D’accord Plus d’information
Cookies. Votre navigateur n’accepte pas des cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. Plus d’information
  Bienvenue chez AXA
Sign In

L'âge de la pension vous semble peut-être encore loin, mais vous avez tout intérêt à vous y intéresser dès aujourd'hui. En effet, si vous démarrez une épargne-pension dès maintenant, vous en récolterez les fruits aujourd'hui, mais aussi plus tard.

L'épargne-pension, pourquoi est-ce une bonne idée ?

L'épargne-pension présente deux grands avantages :

  • vous constituez un beau supplément à votre pension légale
  • vous bénéficiez chaque année d'un avantage fiscal très avantageux

La pension légale s'élève, en moyenne, à 60 % de votre dernier salaire. Ce qui est insuffisant pour vous assurer le même niveau de vie une fois retraité. Il est dès lors essentiel de compléter cette pension avec une épargne-pension. Curieux de savoir à combien s'élèvera votre pension légale sans épargne-pension supplémentaire ? Allez jeter un œil sur mypension.be.

Sans oublier que l'épargne-pension est très flexible. Vous pouvez déjà épargner chaque mois un montant minimum, et vous pouvez adapter le montant de vos versements. N'oubliez pas que votre argent est en principe bloqué jusqu'à votre pension. Vous souhaitez le récupérer plus tôt ? Dans ce cas, des frais seront imputés (jusqu'à 33 % d'impôts). Veillez bien à opter pour un montant dont vous pouvez vous passer chaque mois.

Par ailleurs, vous ne devrez pas attendre votre pension pour profiter de vos efforts d'épargne-pension. Une épargne-pension vous permet en effet de bénéficier d'un bel avantage fiscal, autrement dit une belle réduction d'impôts chaque année.

À quel avantage fiscal ai-je droit exactement ?

L'épargne-pension que vous constituez dépend du montant que vous versez. En Belgique, deux choix s'offrent à vous : vous versez un plafond de 980 euros, ou vous souhaitez épargner davantage et vous versez un maximum de 1.260 euros.

Vous souhaitez épargner plus que le plafond fiscal de 980 euros ? Dans ce cas, vous devez confirmer explicitement ce choix d'épargner plus chaque année. Si vous versez plus que ce premier plafond sans avoir marqué explicitement votre accord, nous devrons alors refuser le montant au-delà de 980 euros et ce dernier sera remboursé sur votre compte.

Retrouvez dans ce tableau les avantages fiscaux respectifs.

Deux plafonds d'épargne-pension Montant maximum d'épargne-pension fiscal Tarif réduction d'impôts Montant maximum de réduction d'impôts Réduction d'impôts après 30 ans
Première possibilité 980 euro 30% 294 euro 8.820 euro
Seconde possibilité 1.260 euro 25% 315 euro 9.450 euro

Attention : lorsque vous décidez d'épargner plus de 980 euros, optez pour un minimum de 1.177 euros. Car entre 980 et 1.177 euros, votre réduction d'impôts sera moins élevée que si vous épargniez 980 euros.

Dans quel cas l’épargne-pension n’est-elle pas une bonne idée ?

En principe, on peut commencer une épargne-pension dès l'âge de 18 ans. Mais si vous n'avez, par exemple, pas de revenu fixe ou que vous ne payez pas d'impôts, alors ce n'est pas intéressant. Vous avez en effet peu d'argent à épargner, et vous ne bénéficiez d'aucun avantage fiscal. Vous avez un job d'appoint, mais vous gagnez moins de 12.600 euros/an, dans ce cas vous ne pouvez pas non plus bénéficier de l'avantage fiscal dans sa totalité.

Prêt à démarrer une épargne-pension ? Rendez visite à votre courtier, et découvrez toutes les possibilités qui s'offrent à vous.