Aller au contenu principal

Blog

6 étapes clés pour assurer la réussite de votre start-up.

Monter

6 étapes clés pour assurer la réussite de votre start-up.

“Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour garantir mon succès en tant que Starter ?” Si le développement d’un nouveau business est une expérience unique et exaltante, cette question viendra assez vite vous tarauder l’esprit. Afin de vous aider au mieux dans votre projet, nous avons regroupé dans cet articles les règles générales qui vous permettront de maximiser les chances de performance de votre entreprise !

1. Entourez-vous des bonnes personnes

En tant que Starter, il est important que vous disposiez de bases solides pour éviter de devoir faire face à la faillite. Afin d’être sûr d’avoir la bonne entité juridique ou que les fonds dont vous disposez sont adaptés, il est important de vous entourer d’un comptable et d’une institution financière. Pour choisir votre comptable et votre banque, favorisez le bouche-à-oreille : rien de tel qu’une personne de confiance conseillée par un proche ! Si aucun de vos contacts ne peut vous aiguiller, n’hésitez pas à rencontrer plusieurs personnes avant de faire votre choix. Il est essentiel que vous vous sentiez en confiance avec les personnes qui seront au cœur de votre santé financière.

Vous comptez engager des employés ? Les premiers entretiens vous paraîtront peut-être longs et laborieux. Dans ce cas également, n’hésitez pas à demander conseil à votre entourage ! Qui sait, peut-être vous présenteront-ils la perle rare ? Si vous connaissez des entrepreneurs ou encore des personnes travaillant dans le domaine des ressources humaines, demandez-leur des conseils pour bien conduire vos entretiens d’embauche afin d’assurer que vos futurs collaborateurs soient fiables et disposent des compétences nécessaires à l’évolution votre business.

2. Connaissez votre public cible

Une autre étape cruciale est, bien sûr, l'analyse du marché et de la concurrence. Ensuite, vous pourrez établir votre business plan : celui-ci doit s’appuyer sur vos analyses et vos possibilités financières , mais aussi sur votre public cible et ses préférences. Ainsi, vous pourrez définir le type de produit ou de service que vous allez proposer à vos prospects, son prix, l’endroit idéal où le lancer, ainsi que les moyens de communications et de promotions à exploiter.

3. Testez votre produit

Vous avez passé des journées entières à analyser le marché et à élaborer votre plan d’action ? Avant de vous lancer à corps perdu dans la grande aventure qu’est l'entrepreneuriat, pensez à tester votre idée sur un petit échantillon de votre groupe-cible pour vérifier sa viabilité. Autre possibilité : commencez à petite échelle pour appréhender la réception de votre idée sans devoir trop investir, et ajustez votre offre et votre business plan au fur et à mesure, en fonction du feedback et de l’intérêt de vos clients. En opérant de la sorte, vous minimisez les risques de faillite et vous assurez que votre produit final corresponde totalement aux besoins et attentes de vos prospects.

4. Protégez-vous et votre entreprise

Vous avez déjà trouvé un comptable et un banquier correspondant à vos attentes ? Une fois votre activité bien définie et avant de créer votre Start-up, il vous reste une étape administrative  à ne pas oublier : trouver un assureur et un courtier en assurances qui vous offriront une protection optimale et adaptée à vos besoins. En souscrivant aux assurances obligatoires, essentielles ou sécurisantes  pour votre activité, vous pouvez lancer votre entreprise et la développer en toute sérénité. Certes, une bonne assurance ne vous empêchera pas de faire faillite si votre projet ne décolle pas, mais être protégé en cas de perte matérielle, d’accident ou de perte de revenu vous permettra de vous focaliser sur ce qui importe vraiment : votre projet.

5. Faites du bruit

Une fois votre idée lancée, il faut en parler pour la faire connaître. Ne négligez surtout pas votre plan de communication. Celui-ci doit être élaboré avant même de lancer votre produit ou votre service et doit reposer sur votre étude du marché : comment communique la concurrence ? Quels canaux de communication utilisent votre groupe-cible ? sont tant de questions qu’il est impératif de vous poser. Si votre groupe-cible utilise les réseaux sociaux, assurez-vous d’y être présent et actif, et ce, même avant le lancement officiel de votre projet ! Se faire une place sur les réseaux sociaux est un travail de longue haleine que vous ne devez certainement pas négliger ! Ceux-ci sont généralement beaucoup plus accessibles, financièrement parlant, que les canaux de communication classiques (télévision, radio, bannières etc.). En outre, grâce aux réseaux sociaux, vous pourrez également rencontrer d’autres Starters en devenant membre de groupes destinés aux entrepreneurs et ainsi enrichir votre réseau personnel et professionnel.

6. Prévoir l’imprévisible

Malheureusement, même avec un business plan en or et avec un fonds financier de réserve, un événement externe et imprévisible peut toujours se mettre sur votre chemin : comment allez-vous vous rémunérer si vous êtes malade ? Comment gérer un client qui ne paie pas ? Un Starter doit pouvoir anticiper ces imprévus afin d’éviter la faillite. Heureusement, les assurances proposées via l’AXA Business Pack vous permettent de vous protéger en quelques minutes seulement. En plus, AXA offre des services complémentaires à tous les nouveaux clients Starters* ! Une telle aide est essentielle afin de vous permettre de vous concentrer sur votre activité principale et sur vos clients.

* Par « Starter » nous entendons toute entreprise inscrite depuis moins de 2 ans à la Banque Carrefour des Entreprises et occupant moins de 10 personnes, dirigeant d’entreprise compris.

partagez cet article

Votre entreprise a moins de deux ans ?

Composez le package d'assurances pour professionnels qui correspond à vos besoins.

PLUS D'INFO